3.a. Le dadaïsme.

Le dadaïsme

 

           

 

Tristan Tzara*, le fondateur du mouvement ouvre, en 1916, un dictionnaire et pointe un mot au hasard : dada. Ainsi, l’origine du mot désignant ce mouvement est dû au hasard, le dadaïsme aurait pu s’appeler tout autrement. Le dadaïsme se caractérise par un renversement et une remise en cause et un rejet des conventions, de tout genre soit elles (politique, artistique, idéologique.)  Ce mouvement rassemble les artistes qui ont refusé de partir faire la guerre, leur goût pour la provocation et le rejet des vieilles valeurs peut s’expliquer par ce contexte de guerre. Le mouvement dada finira par s’éteindre en 1925, la rupture entre dadaïsme et surréalisme est faite lors d’un procès et l’affrontement entre Tristan Tzara et André Breton.

Les principaux foyers du dadaïsme sont : Zurich (foyer de naissance du dadaïsme), New-York, Berlin, Paris et Cologne. Entre temps, le mouvement se développe et les nombreux manifestes parviennent en France malgré la censure de la guerre.

 

http://i182.photobucket.com/albums/x44/fluoxyne/tristan-tzara-01.jpg?t=1267735871

 

*Tristan Tzara (portrait ci-dessus) est un écrivain, poète et essayiste de la langue français et roumaine.  C’est l’un des fondateurs du mouvement dada. Il écrit les premiers textes dada : Vingt-cinq poèmes, Sept manifestes dada… Il crée avec Breton et Soupault une variété d’activité destinées à choquer le public et à détruire les structures traditionnelles du langage.


 

Principaux artistes dadaïstes :

- George Grosz (peintre allemand et membre influent du mouvement Dada en Allemagne. Il organise la première foire Dada à Berlin, en 1920)

- Suzanne Duchamp (peintre dadaïste française et soeur de Marcel Duchamp. Elle acheva sa première oeuvre Dada en 1919)

- Jean (Hans) Arp (sculpteur, peintre et poète dadaïste. Il participe à la fondation de Dada dès 1916. Arp illustra par ailleurs plusieurs ouvrages de la collection portant sur le mouvement. Il était l'époux de Sophie Taeuber, elle aussi artiste issue de mouvement.)

 

 

 

Nous avons décidé d’analyser ce manifeste écrit et lu par Tristan Tzara en 1918 pour mieux comprendre les objectifs du mouvement dada. Puis, pour comprendre pourquoi ce mouvement a pu susciter de nombreuses réactions et être traité de mouvement fou, et mis en rapport avec la folie.

 
 

Tout produit du dégoût susceptible de devenir une négation de la famille, est dada ; protestation aux poings de tout son être en action destructive : DADA ; connaissance de tous les moyens rejetés jusqu'à présent par le sexe publique du compromis commode et de la politesse : DADA ; abolition de la logique, danse des impuissants de la création : DADA ; de toute hiérarchie et équation sociale installée pour les valeurs par nos valets : DADA ; chaque objet, tous les objets, les sentiments et les obscurités, les apparitions et le choc précis des lignes parallèles, sont des moyens pour le combat : DADA ; abolition de la mémoire : DADA ; abolition de l'archéologie : DADA ; abolition des prophètes : DADA ; abolition du futur : DADA ; croyance absolue indiscutable dans chaque dieu produit immédiat de la spontanéité : DADA ; saut élégant et sans préjudice d'une harmonie à l'autre sphère; trajectoire d'une parole jetée comme un disque sonore cri; respecter toutes les individualités dans leur folie du moment : sérieuse, craintive, timide, ardente, vigoureuse, décidée, enthousiaste; peler son église du tout accessoire inutile et lourd; cracher comme une cascade lumineuse la pensé désobligeante ou amoureuse, ou la choyer — avec la vive satisfaction que c'est tout à fait égal — avec la même intensité dans le buisson, pur d'insectes pour le sang bien né, et doré de corps d'archanges, de son âme. Liberté : DADA DADA DADA, hurlement des douleurs crispées, entrelacement des contraires et de toutes les contradictions, des grotesques, des inconséquences : LA VIE.

                                                          Tristan Tzara, Sept manifestes dada, 1918

 

  

 Le texte est une énumération de ce que l’auteur veut faire passer pour la définition de « dada ». Chaque phrase alterne entre critique et revendications. Certaines énumérations décrivent les différents sentiments qui caractérisent la folie : « sérieuse, craintive, timide. » Tout est imagés, les définitions se suivent comme des vers, c’est de la prose poétique.

 

Tout d’abord, la graphie n’est pas la même tout le long du texte. On peut distinguer quatre graphies du mot « dada ». Le mot se distingue du reste du texte, il apparaît donc au lecteur dès le premier coup d’œil. Le lien entre la graphie et le sens est important

Puis, la syntaxe n’est pas classique ; le manifeste est formé en une seule phrase. Le seul point est situé à la fin de l’extrait. Les différentes idées de l’auteur sont séparées  par des points virgules. Chaque point virgule est précédé du mot dada, qui est ainsi mit en valeur.

Grâce à la ponctuation, le rythme est rapide, les définitions sont enchaînées et nombreuses. Certains mots sont répétés (« abolition ») Il y a très peu de verbes et beaucoup d’accumulations. Le champ lexical de la violence est présent : « dégoût », « douleur », « cri »…

 

 

Ainsi, l’auteur revendique l’abolition de la logique, de la mémoire, des prophètes, du futur, de l’archéologie, des hiérarchies… Il veut faire prendre conscience aux gens du monde et dénoncer l’humain. Il est forcé de passer par la révolte verbale pour pouvoir être libre et penser, c’est le nihilisme (= point de vue philosophique d'après lequel, le monde et particulièrement l'existence humaine est dénué de toute signification, tout but, toute vérité, source : wikipédia.)

Ce texte est, comme le veut le mouvement, dénué de logique, voire de sens, l’auteur provoque avec dérision. Il a pu donc susciter de nombreuses réactions.

C’est donc par cet esprit nihiliste, osé et surtout nouveau, que ce mouvement peut être classé dans le registre de la folie. Avant le dadaïsme, aucun mouvement n’avait à ce point rejeté la logique et les conventions avec cette violence, ce mouvement a dû donc choquer les gens et marquer les esprits.

Présentation

Rechercher

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus