1. Histoire et définition de la folie.

http://i182.photobucket.com/albums/x44/fluoxyne/illuTPE21.gif




La folie est, par définiton, une transgression de la raison. Selon le site "Le Dictionnaire", la folie est un trouble mental, un caractère qui est contraire à la raison. La folie est même caractérisée d'extravagente. Ainsi, la folie est un caractère de la différence. Mais celle ci se présente surtout comme une maladie. Dans "L'Histoire de la Folie à l'Age Classique", Michel Foucault, philosophe français, dresse une description de la Folie d'ordre chronologique. Ainsi, La folie ne fut pas toujours abordée de la même manière selon les époques.
http://i182.photobucket.com/albums/x44/fluoxyne/ErasmeC.gif?t=1267735364
Au moyen-âge, la folie est très présente dans les oeuvres d'art, et l'on hésite pas à la représenter. La folie est à cette époque considérée comme la part obscure de l'humain, part liée aux forces du mal. Elle est surtout abordée d'un point de vue religieux. Les fous ne sont pas réellement acceptés, mais le sujet n'est pas passé sous silence.
Mais à cette époque, la folie et les fous ont aussi un lien direct avec la philosophie. En effet, les philosophes, tel que Erasme dans son "Eloge de la Folie", tentent d'analyser la folie par rapport à la raison, la considérant parfois comme un défi au raisonnable, et omettant bien souvent le côté médical.




Mais c'est au XVII ème siècle que les fous vont devenir particulièrement rejettés. En effet, à cette époque, la raison scientifique progresse, et les fous apparaîssent comme des opposants à cette nouvelle façon de considérer le monde. La folie est réellement vu comme l'absolu contraire de la raison. Les fous sont donc pour la plus part enfermés, et l'on souhaite les corriger cette abération, qui ne devrait pas être. Ce siècle s'oppose au moyen âge dans son traitement de la folie, puisque les fous n'ont plus la moindre possibilité de s'exprimer, de quelque façon que ce soit.


Il faut donc se demander ce qu'est la raison, pour comprendre en quoi la folie s'y oppose. La raison, toujours selon Michel Foucault, est principalement une norme sociale; c'est en réalité un synonyme de conformité. La folie n'étant pas conforme, elle n'entre pas dans les standards conformistes de la société. Les fous, puisque incompris, sont enfermés.

Par la suite, le fou et sa folie deviennent un objet psychiatrique, et l'on aborde alors plus en détail l'aspect médical de la folie. Le fou est toujours enfermé, mais il est manteant étudié de près, comme une expérience scientifique. Il est apparenté à un enfant et ne possède plus de droits.
A force de tenter d'analyser la folie, et grâce aux progrès de la psychiatrie à travers les époques, on a compris qu'il existait différentes formes de folie, et donc différents types de fous. La folie est de nos jours appellée "maladie mentale".
Il existe aujourd'hui des personnes considérés comme normalement aliénés. Celles ci sont saines d'esprit, et bien qu'elles ne soient pas conformes, elles donnent toujours du sens à leur propos.
En opposition, il existe des personnes qui ne connaissent jamais de phases saines; elles sont constamment plongées dans l'aliénation, et elles semblent dépourvues de tout sens.
Le monde moderne connaît également une nouvelle forme de folie. Effectivement, les hommes sont soumis à une impressionante pression psychologique, et ils ne sont parfois plus capables d'assumer ce stress. Par exemple, certaines personnes, auparavant déjà assujettis à des crises d'angoisses ou de colère, "explosent" face à un évenement déclencheur, et agissent de manière incohérente. On peut donc penser que chacun d'entre nous, dans cette nouvelle société, peut rencontrer la crise de folie. Mais ce type de folie diffère complètement des autres cas déjà vu, puisqu'elle apparaît moins grave, et non permanente.Cependant, celle ci peut entraîner des conséquences plus ou moins graves. prenons l'exemple d'un voleur de banque. Sous la forte pression de la police, ou de ses otages, il peut subir une crise de folie furieuse, et ainsi, sans même le décider, tuer tous ceux qui se trouvent près de lui. beaucoup de cas de crise de folie sont recensés, et cette nouvelle forme de folie semble être la plus inquiétante, puisqu'effectivement, ces personnes sont dans leur vie quotidienne parfaitement normales et conformes.


On distingue dans la folie plusieurs pathologies. Il existe principalement la névrose et la psychose.
Le terme "névrose" désigne des troubles de la personnalité, mais le patient atteint est conscient de son état, et il vit dans la réalité. L'histérie, la phobie ou encore l'obsession sont considérés comme des types de névrose. Ces situations résulteraient, selon les psychanalystes, d'un conflit interne refoulé par le patient. Freud écrit d'ailleurs : "L’angoisse, réaction originaire à la détresse dans le traumatisme est reproduite ensuite dans la situation de danger comme signal d’alarme".


http://i182.photobucket.com/albums/x44/fluoxyne/Image1-1.png?t=1267735591

Selon Freud, le patient, qui a déja subi un traumatisme, utilise ses angoisses pour se protéger; il va donc toujours réagir à une situation stressante de la même manière, c'est à dire grâce à ces troubles.
La psychose est elle une aliénation beaucoup plus grave. Les patients atteint de psychose voient la maladie mentale affectée la globalité de leur personnalité.  Le sens de la réalité et de soi est complètement perturbé. La psychose est généralement soit une schizophrénie, soit une psychose délirante. Le patient atteint de psychose peut subir des bouffées délirantes, des hallucinations, des troubles bipolaires, ou encore des crises de paranoia aiguës.
C'est par ailleurs de la psychose dont nous allons parler à la suite de ce TPE, pusque nous mettrons en relation la psychose et l'art.

Il est donc évident que le terme de "folie" ne possède pas une définition simple. En médecine, plusieurs types de folie sont recensés. Mais outre les termes médicales, la folie est une maladie qui dérange la société, tant elle est compliquée à aborder et à comprendre.Nous avns donc vu la vision des gens sur celle ci a beaucoup évoluée à travers le temps. Malgré cela, la folie continue d'être un sujet tabou, à propos duquel il est difficile de parler.

 

 


 


 

Note au sujet des images illustrant cette page:

1) une illustration réalisée par les auteurs de ce dossier

2) un portrait d'Erasme

3) une image extraite du film Psychose, de Hitchcock.